• Les plus belles fêtes sont celles qui ont lieu à l'intérieur de nous.

    17h05. Dimanche. Je regarde ma face dans le miroir. Mes pores sont plus que dilatés, mes cheveux sont sales et sentent le tabac, mon vernis est écaillé ; j'ai passé une bonne soirée. Rien ne peut étancher ma soif, je ne fais que boire depuis que je me suis levée. Je n'aurai pas dû terminer le cocktail faux fanta-mauvais rhum. Mon jean ne ressemble plus à rien, on peut y voir ce que j'ai fait ce week end : j'ai mangé un truc turc, bu du vin rouge et fumé quelques cigarettes. Le jour se levait lorsque je me suis couchée : c'était juste magnifique. Plus tot, je me suis autorisée une ballade dans la rue, après la ballade en forêt, faut qu'on m'foute la paix, la vie use... Les chants des rossignols ont couvert mes bruits de régurgitement, c'était beau leurs chants - moi pas vraiment. La Brise du petit Matin pointait le bout de son nez, accompagnée de mon ami Soleil. La sérénité m'envahissait de toutes parts, j'étais bien, si bien. Je me suis laissé porter par la musique aussi, je ne réfléchissais plus, la mélodie coulait sous mes doigts, la flûte et le piano furent mes amis, le temps d'un instant. Les faussent notes n'agressaient plus mes oreilles peu expérimentées. Je vivais, oui, juste cela. Le temps d'un week end. Je me suis retrouvée, alors que je ne me cherchais plus depuis longtemps.

    { CocoRosie Lemonade }


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :